Document sans titre
Eglise catholique dans le Gard

Page Facebook Compte Tweeter Vidéos sur Vimeo Albums photos Flickr Flux RSS Contacter le service diocésain de communication
Document sans titre
Une visite pastorale à Saint-Quentin la Poterie
Agrandir la photo

L’abbé Frédéric Bastidon est curé d’Uzès mais aussi des 23 paroisses de l’Uzège depuis 2018. Pour favoriser la découverte de la population sur un territoire très vaste, quasiment aussi grand que l’ancien évêché d’Uzès, le Père Bastidon a demandé au Conseil de Pastoral (CP) et à son Equipe d’Animation (EAP), nouvellement mise en place, de réfléchir à la création de visites pastorales.

Celles-ci se déroulant sur quelques jours, chaque mois, dans un des 23 villages. Elles favorisent la rencontre des paroissiens mais aussi de nombreuses autres personnes. (Commerçants, exploitations artisanales et agricoles, Céramistes potiers mais aussi l’Ecole Catholique, la Mairie et les Services Municipaux, les Maisons de retraite, le Temple, les lieux historiques et Musées sans oublier les personnes en solitude ou malades.) La première visite a eu lieu du 19 au 24 février 2019…

Témoignage de Lucienne Loyer, de l’Equipe d’Animation Pastorale

« Je suis native de Saint-Quentin-la-Poterie. Ma famille est originaire de ce village sur plusieurs générations. Depuis mes jeunes années, le village a bien changé économiquement mais aussi spirituellement. De nos jours, notre foi chrétienne n’est jamais assez manifestée. En apportant notre pierre à la réussite d’une visite pastorale, c’est s’engager vers l’autre à l’image du Christ. Au début, pour établir l’agenda d’une visite pastorale, les premiers contacts se faisaient timidement. Mais paradoxalement, plus les jours de la visite approchaient, plus nous rencontrions de l’intérêt.
Mes souvenirs de son déroulement sont multiples et nombreux. D’abord, ceux du Père assit au milieu des élèves de l’école de la Sainte Famille, échangeant sur le Carême proche ou ceux, plus solennels, de la séance photos du Père entouré du Maire et de son conseil municipal. Il y a aussi les réminiscences plus passionnés, des artisans ou créateurs expliquant les joies et les peines de leur métier. Enfin, les témoignages touchant des paroissiens âgés et ne pouvant plus se déplacer, recevant les parolesdu  Père avec une grande tendresse. Au final, ces rencontres ont été l’occasion de plonger notre foi dans la particularité humaine et l’énergie des différents métiers artisanaux, agricoles ou artistiques. Jour après jour, la bonne humeur sous-jacente se transformait en ‘ Joie réelle ‘. Au terme de cette visite pastorale, c’était comme si notre désir initial de rencontres s’était transformé en une grosse boule de bonheur dans la charité et la reconnaissance de l’autre. Maintenant, j’attends, presque avec empressement, la prochaine visite pastorale pour communier notre foi, plus encore, avec d’autres sœurs et frères. »