Document sans titre
Eglise catholique dans le Gard

Page Facebook Compte Tweeter Vidéos sur Vimeo Albums photos Flickr Flux RSS Contacter le service diocésain de communication

Mercredi 27 mars 2019

Document sans titre
Les vœux de Mgr Robert Wattebled aux catholiques du Gard
Agrandir la photo

A l'occasion de la nouvelle année, Mgr Wattebled adresse ses vœux aux catholiques du Gard

« Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage. Qu’il t’apporte la paix ! » La liturgie du Jour de l’an nous a proposé de méditer cette antique bénédiction tirée du Livre des Nombres. Elle associe la paix, désirée de tous, à la découverte ou à la reconnaissance du visage du Seigneur. Et nous reviennent en mémoire les propos de Jésus à ses apôtres peu avant sa passion : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.» Ou encore l’affirmation de saint Paul : « C’est Lui qui est notre Paix ».

Chercher et accueillir la paix du Seigneur, la communiquer, l’annoncer sont au cœur de la vie chrétienne personnelle, de la vie des communautés, de la vie de l’Eglise. Paix avec soi-même comme avec autrui et avec la Création, la paix est « comme une fleur fragile qui cherche à s’épanouir au milieu des pierres de la violence » écrit le Saint-Père dans son message pour la Journée mondiale du 1° janvier, avant d’insister sur les exigences d’ordre politique qui en découlent comme sur les vertus nécessaires aux responsables de tous ordres.

Cette préoccupation rejoint notre actualité. D’ici peu nous devrions être invités à participer aux consultations concernant l’avenir de notre pays. « Il en va de notre capacité collective d’espérer et de bâtir l’avenir », a déclaré à ce sujet le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France. Notre contribution s’enrichira d’une préparation réfléchie en famille, entre amis, en paroisse, ... Les Equipes d’animation et les Conseils de pastorale nous y encourageront.

Tandis que l’attention des médias se focalise à nouveau sur les abus sexuels dans l’Eglise, nous ne perdons pas de vue la demande exprimée par le Pape dans sa lettre du 20 août : nous interroger aussi sur l’exercice du pouvoir, sur les relations entre les prêtres et les autres fidèles du Christ, et dès lors chercher à rectifier les idéalisations excessives et corriger les éventuels abus.

Le contexte de ce début de l’année 2019 ne porte pas à l’optimisme facile. Cependant la mise en œuvre des propositions du Synode des jeunes du Gard, la participation d’une délégation aux JMJ de Panama, nos relations avec le diocèse de Kaya qui accueille son nouvel évêque constituent autant de signes d’espérance qui nous sont communs, parmi bien d’autres plus spécifiques à nos familles ou à nos communautés. Qu’au milieu des variations et des changements de ce monde notre cœur s’établisse donc fermement là où se trouvent les vraies joies !

Le 2 janvier 2019

+ Robert WATTEBLED

Evêque de Nîmes