Document sans titre
Eglise catholique dans le Gard

Page Facebook Compte Tweeter Compte Google+ Vidéos sur Vimeo Albums photos Flickr Flux RSS Contacter le service diocésain de communication
Document sans titre
Appel décisif des catéchumènes 2018 à Valleraugue
Agrandir la photo

L’appel décisif a eu lieu cette année dimanche 18 février, en l’église de Valleraugue. Venus de Nîmes, Uzès, Alès, Aimargues… 33 catéchumènes de 20 à 56 ans, au groupe desquels étaient intégrées 5 jeunes lycéennes, ont été « appelés » par notre évêque aux sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, eucharistie, confirmation)
. « Vaut-il mieux être baptisé enfant ou adulte ? » à cette question souvent posée à l’occasion de cette célébration, Mgr Robert Wattebled a répondu une nouvelle fois : « ni l’un, ni l’autre : à chacun son chemin de foi… ». Il faut souligner aussi la surprise des paroissiens dont la plupart ont avoué tout ignorer de la préparation des catéchumènes et de l’appel décisif auquel ils étaient invités à participer au nom de la communauté locale et de l’Eglise (diocésaine et universelle).
D’où la pertinence de veiller à la visibilité de la démarche en l’organisant dans différents lieux et non pas comme c’est souvent le cas seulement dans la cathédrale. Historiquement le temps du carême s’est constitué autour de la démarche des catéchumènes. Leur accompagnement permet à la communauté chrétienne toute entière de redécouvrir le sens profond du carême et l’appel de chacun à la conversion.

Service diocésain de la communication

L’appel décisif est une étape importante. Il a lieu le premier dimanche de carême. Lors de cette célébration, l’évêque rassemble les catéchumènes avec la communauté dominicale. Après la liturgie de la Parole, il les appelle à entreprendre intensément ce temps de carême qui les conduira à être baptisés au cours de la veillée pascale. Chacun d’eux est appelé par son nom. L’évêque interroge les accompagnateurs, les parrains et les marraines ; Il leur demande de témoigner de la foi des catéchumènes. L’évêque les invite ensuite à inscrire leur nom sur le registre diocésain. Il leur impose les mains pour que l’Esprit Saint les fortifie dans leur marche de nouveaux disciples. La présence de l’évêque signifie que c’est non seulement leur communauté paroissiale qui accueille les catéchumènes mais aussi l’Eglise dans son universalité. L’Eglise diocésaine veut les accompagner jusqu’à la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne et au-delà jusqu’à la Pentecôte. Au cours de ce temps ultime qui les conduit à Pâques, les catéchumènes qui ont été appelés reçoivent le texte du « Notre Père » et celui du « Je crois en Dieu ». Par ces textes de la tradition, le catéchumène est invité à la prière et à entrer dans la foi reçue des apôtres.

Avec eglise.catholique.fr