Document sans titre
Eglise catholique dans le Gard

Page Facebook Compte Tweeter Compte Google+ Vidéos sur Vimeo Albums photos Flickr Flux RSS Contacter le service diocésain de communication
Document sans titre
PMA, GPA, fin de vie : des états généraux à suivre
Agrandir la photo

Alors que de nouveaux états généraux de la bioéthique seront lancés le 18 janvier et que d’importants changements législatifs s’annoncent, on pourra nourrir la réflexion, en se reportant à un sondage IFOP réalisé pour « La Croix » * et le Forum européen bioéthique qui révèle une opinion publique très favorable à une évolution législative sur la PMA, la GPA et la fin de vie.

 Ainsi, 64% des Français seraient favorables à l’autorisation de la GPA (gestion pour autrui).
► 47% pensent qu’il faille légaliser l’euthanasie et ou le suicide « assisté ».
► 80% sont favorables à la modification génétique des embryons humains pour guérir les maladies les plus graves avant la naissance (78% répondent « Non » s’il s’agit améliorer certaines caractéristiques des enfants à naître).

Le sondage fait également apparaître :

► que de janvier 1990 à décembre 2017 on est passé de 24% à 60% de personnes sondées favorables à ce que les femmes célibataires / les couples de femmes homosexuelles désirant un enfant puissent avoir recours à l’insémination artificielle (appelée aussi PMA) pour avoir un enfant.
► que seuls les catholiques demeurent légèrement moins favorables à la GPA (46%), à la PMA (35%) et à l’évolution de la loi sur la fin de vie (72%) que le reste des Français.
► que l’ensemble des personnes interrogées reconnaissent l’importance des enjeux soulevés par les questions de bioéthique (89%, contre 11%).

* La Croix du mercredi 03/01/2018

C’est le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) qui a la charge d’organiser ces nouveaux Etats généraux au premier semestre 2018 pour une rédaction des textes à l’automne et une adoption début 2019. Les enjeux sont forts : les Etats généraux devraient porter non seulement sur l’extension de la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules ainsi que sur d’autres sujets tout aussi importants : intelligence artificielle, séquençage du génome, fin de vie...
On pourra également suivre cette actualité en se reportant au dossier spécial sur le site de l’Eglise catholique en France : eglise.catholique.fr ainsi que sur celui des Associations Familiales catholiques : afc-france.org





En janvier, à Nîmes

Nouvelle session de l’Université de la vie, proposée par l’agence VITA : « Que faire du temps ? défi bioéthique, défi d’écologie humaine », lundi 15, 22, 29 janvier et 5 février,
Institut Emmanuel d’Alzon (11 rue Sainte-Perpétue à Nîmes). Entrée payante sur inscription : www.universitedelavie.fr