Document sans titre
Eglise catholique dans le Gard

Page Facebook Compte Tweeter Compte Google+ Vidéos sur Vimeo Albums photos Flickr Flux RSS Contacter le service diocésain de communication
Document sans titre
Le sanctuaire Notre-Dame de Grâce : des travaux, un appel
Agrandir la photo

Le sanctuaire Notre-Dame de Grâce à Rochefort du Gard est un haut-lieu de la foi du diocèse de Nîmes et un trésor architectural du patrimoine départemental. Prémices d'un double chantier d'envergure, une grue s’est posée à Notre Dame depuis le 26 septembre 2016... 
♦ Chantier pour restaurer les toitures des nefs de l’église qui étaient usées, la pluie s’infiltrait dans les voûtes.
♦ Chantier pour protéger et mettre en valeur l’exceptionnelle collection des ex-voto qui ont été restaurés. Les «ex-voto» : ces œuvres offertes au fil des siècles par les pèlerins, dont la plus ancienne est datée de 1633, dont l'espace d'exposition a été repensé avec une salle d’interprétation pour mieux accueillir les pèlerins et les visiteurs qui poussent aujourd'hui la porte du sanctuaire.
La fin des travaux est prévue courant deuxième semestre 2017. Il sera alors temps de se réunir pour fêter l'événement.

Appel à souscription

Coût du financement : 910.000 €. Fidèles, amoureux de l'histoire et du patrimoine, sont invités à y participer.  
Des bulletins de souscription sont à l’entrée de l’église ou à l’accueil du sanctuaire, et on peut également participer en ligne.
Les donateurs imposables pourront bénéficier d'une déduction d'impôt sur le revenu 66% du montant de leur don, dans la limite de 20% de leur revenu imposable. 

pour l’équipe du sanctuaire,  Jérôme Bourdenet
 

En savoir plus sur le projet concernant la mise en valeur des ex-voto

Agrandir la photo

Le sanctuaire Notre Dame de Grâce à Rochefort du Gard est un lieu de pèlerinage depuis le Moyen age, agrandi au fil du temps. Le diocèse souhaite protéger et mettre en valeur la collection d’ex-voto classés au titre des Monuments Historiques depuis 1965. Cette collection était abritée une chapelle au Nord de l’église, dont la toiture est défaillante. Cette façade est assez hétéroclite et divers annexes noient complètement l'élévation Nord de l’église. 

Le projet architectural prévoit l’harmonisation des corps de bâtiments Nord, afin de rendre lisible sa volumétrie originelle. La salle existante dédiée aux ex-voto sera élargie, elle est conçue comme lieu de recueillement accessible depuis l’église. Une première salle à vocation pédagogique permet de situer les ex-voto dans leur contexte religieux et historique. Elle donne accès à une deuxième salle, dans laquelle sont présentés les ex-voto figuratifs mais également les objets (cœurs de dévotion, cape, etc.). 

► Source : étude du cabinet d'architecture «échelle1»
 

Maître d’ouvrage : Association diocésaine de Nîmes
Architecte(s) d’intérieur : Gabrielle Welisch - Hugues Desbrousses - Christophe Moineau
Chantier livré en : en cours
Programme : Aménagement de la salle ex-voto